Vendredi 19 août 2022

en construction

10h00 – Rencontre avec Dave Dove

Discussion

[ Site du festival - Domeyrot ]

Dave Dove

Cette discussion, qui sera traduite en français, nous permettra de prendre connaissance de l’action artistique et sociale de Nameless Sound dirigée par Dave Dove à Houston au Texas.

En tant que directeur fondateur de Nameless Sound (une organisation à but non lucratif à Houston, Texas), il organise et présente une série de concerts de musique expérimentale contemporaine internationale, et a développé une philosophie et une pratique pour les ateliers de musique. La pédagogie de Nameless Sound valorise l’improvisation collaborative pour son potentiel d’échange de connaissances, de travail créatif, de guérison, de construction communautaire et de jeu. Nameless Sound s’adresse chaque année à des centaines de jeunes dans les refuges pour sans-abri, les centres communautaires, les écoles publiques et les communautés de réfugiés de Houston. Dove a écrit sur la pédagogie musicale, notamment un chapitre intitulé « The Music is the Pedagogy » qui a été publié dans la collection « Beyond the Classroom » (Routledge).


12h00 – KLANK

Carte blanche : concert no.2

[ Eglise de Saint-Silvain-sous-Toulx ]
photo © Rolf Schöllkopf

photo © Rolf Schöllkopf

Programme :
Anton Wassiljew : Violince pour KLANK et sons fixés
Reinhart Hammerschmidt : BASSX 5 pour contrebasse et sons fixés
KLANK : GLASSLIDS
Markus Markowski : THRSH
KLANK plays KLANK I


15h00 – Valérie Philippin

Conférence chantée : « Voix contemporaines »

[ Chapiteau - Domeyrot ]
photo © Jean Radel

photo © Jean Radel

Chanteuse spécialisée dans la musique contemporaine, compositrice et pédagogue, Valérie Philippin est l’auteure du livre « La voix soliste contemporaine » paru aux éditions Symétrie en 2017. Elle propose une découverte des langages musicaux et poétiques du XXe siècle et contemporain illustrée par des pièces de son répertoire. La conférence sera suivie d’un moment de jeux vocaux collectifs improvisés.


17h00 – Ying-Hsueh Chen (Copenhague)

Percussion solo

[ Eglise de Domeyrot ]

photo © Emilia Therese

Ying-Hsueh Chen (née en 1983) est une artiste taïwanaise aux multiples facettes, internationalement connue pour son extraordinaire présence sur scène et son interprétation révolutionnaire des œuvres contemporaines. Installée à Copenhague depuis 2006, Ying-Hsueh mène une carrière polyvalente sur les scènes classique, contemporaine et expérimentale dans des festivals de musique en Europe et en Asie.
En tant que soliste, Ying-Hsueh Chen s’est produit, entre autres, avec le National Taiwan Symphony Orchestra et le Danish National Vocal Ensemble. Ayant remporté plusieurs prix aux États-Unis et au Danemark, Ying-Hsueh est reconnue comme l’une des artistes les plus avant-gardistes du pays. Ses concerts ont été diffusés à la radio et à la télévision nationales et internationales au Danemark, aux États-Unis, à Taiwan et en Corée du Sud, et ses prestations ont été saluées par le New York Times et les principaux journaux danois.
Toujours à la recherche de concerts percutants, Ying-Hsueh se lance régulièrement dans de nouveaux projets de qualité dans lesquels elle collabore avec les compositeurs, musiciens et artistes les plus exceptionnels dans pratiquement tous les genres. La série de concerts Ancestral Modernism, qui propose des expériences sonores primordiales en faisant ressortir l’universalité de l’avant-garde et de l’héritage ancestral, est une étape importante de ses projets.
Ying-Hsueh a fait ses études à la Juilliard School et à l’Académie royale danoise de musique. Baignée par de nombreuses influences culturelles à travers le monde, l’esthétique scandinave a laissé une empreinte profonde sur ses racines asiatiques.
Le percussionniste Gert Mortensen a été l’un de ses plus importants professeurs.
www.yinghsuehchen.com

Programme :
Ying-Hsueh Chen : Meditation on one Buddhist Woodblock
Toshi Ichiyanagi : The Source pour marimba solo
Iannis Xenakis : Rebonds
Ying-Hsueh Chen : Flames pour marimba solo
Ying-Hsueh Chen : Fireworks
Ying-Hsueh Chen : Tunnel


20h00 – Emmanuel Lalande

Pianoise

[ Etable de la Ferme de la Boissatte - Clugnat ]

Pianoise

Avec Pianoise, Emmanuel Lalande accorde six pianos droits de manières totalement différentes : aucune des 1500 cordes n’est en phase les unes avec les autres ! Les six pianos se transforment en une seule machine à faire du bruit.

Aux pianos : Sophie Agnel, Jean-Paul Buisson, Barbara Dang, Betty Hovette, Nicolas Lelièvre, Arnaud Le Mindu.


21h30 – Christine Groult

Acousmonium no.1

[ La Spouze - La-Celle-sous-Gouzon ]

Christine Groult

Pour la deuxième année, le festival accueille un acousmonium, c’est-à-dire un orchestre de haut-parleurs. Cette année c’est à la compositrice Christine Groult que nous confions une carte blanche pour un programme de musique électro-acoustique et concrète :

Au creux d’un paysage
Tout nous invite à larguer les amarres pour cette carte blanche électroacoustique. Figuratives, abstraites, sensorielles, les propositions musicales sont à traverser en prenant son temps en compagnie d’Ana Dall’Ara, Beatriz Ferreyra, Tom Fisher, Christine Groult, Jacqueline Ozanne, Mélia Roger et Grégoire Chauvot, Hildegard Westerkamp, Christian Zanesi.
Au creux d’un paysage, se veut une expérience d’écoute aux prises avec le monde et ses bruissements. Placé au centre d’un dispositif d’écoute spatialisée, les auditeurs explorent un univers poétique entre musique et image. Tour à tour dans la forêt visible jusqu’à son monde d’ombres, dans les zones humides entre les éléments solides et fluides, dans la rivière des oiseaux qui conjuguent les volutes et les mélismes de leur vol avec des barbelés tendues comme des contrebasses ou au sein de petits arthropodes et leur aptitude à modifier leur environnement en œuvrant ensemble.


23h00 – Gaëlle Rouard

Cinéma expérimental no.1

[ Chapiteau - Domeyrot ]

Gaëlle Rouard

Gaëlle Rouard propose deux programmes de films de cinéma expérimental. Pour ce premier programme, un seul et unique film en deux parties, mais quel film ! Il s’agit sans doute du plus émouvant film de Gaëlle, sorti cette année.

Programme :
Gaëlle Rouard : Darkness, darkness, burning bright (70′)(2022)