Samedi 15 août 2020

EN CONSTRUCTION

Pré-programme (date, lieu et horaire sujets à changement)

09h30 – Petit déjeuner discuté

[ Près du chapiteau ]

Joie

Un moment de partage autour de viennoiseries pour échanger impressions, ressentis, critiques, enthousiasmes ou incompréhensions entre écoutants et avec les artistes du festival. Un questionnement ? Une émotion ? Un temps pour se confier en toute simplicité.


11h00 – Aurélie Maisonneuve & Jean-Christophe Feldhandler (France)

« Mon navire sur la mer » (deuxième représentation)

[ La Spouze ]

Mon navire sur la mer

Tout est possible, à qui sait attendre, voir et entendre. Dans un jardin circulaire, éclairé par une lune pleine, une femme, en kimono rouge, raconte. Sa langue est étrange. Comme une couturière expérimentée, elle découd, étire, lie, lance, mélange et assemble des morceaux de mots familiers pour composer un tissu mélodique qui dessine son histoire. Il est question d’un voyage, d’un bateau, d’un désir de traverser la mer pour découvrir un autre monde. Très économe dans ses expressions, ses gestes et ses déplacements, cette femme mystérieuse semble appartenir déjà à ce qu’elle recherche. Autour d’elle, il n’y a rien ou presque. Un cercle rituel japonais qui évoque la plénitude, la satiété. A quoi bon bouger ! Et pourtant de manière ténue, presque retenue, elle se lève et découvre ce que l’œil n’avait pas réussi à percevoir. Un bateau, un poisson rouge, une lucarne ouverte sur la mer. Le voyage porte ses fruits, l’oreille et l’œil trouvent des repères insoupçonnés. Dans son chant, elle inscrit des leitmotivs, des lignes mélodiques identifiables que le public est heureux d’entendre, comme s’il les avait lui-même inventés.

Plongés dans une écoute extrême, les enfants sont à l’affût des transformations les plus infimes du paysage sonore et visuel. Chaque son, chaque variation de lumière, chaque percussion du musicien, chaque mouvement de l’interprète aiguise leur perception. Dans une apparente immobilité, l’univers se transforme. Amoureux du détail, ils se régalent de toutes ces petites perturbations qui les conduisent, au final, vers une surprise déroutante. Un poisson automate leur serine, en clignotant des yeux, un vieux morceau de jazz, au son éraillé. Le cercle rituel japonais est devenu piste de cirque. Tout est possible, à qui sait attendre, voir et entendre.

Dominique Duthuit pour Théâtre-enfants.com


15h00 – Anna-Liisa Eller (Estonie)

Kannel solo

[ Eglise de Toulx-Sainte-Croix ]
Anna-Liisa Eller

photo © Thomas Radlwimmer.

Anna-Liisa Eller est la virtuose d’un instrument des plus rares dans nos contrées, le kannel, instrument que l’on trouve traditionnellement uniquement en Estonie. Il s’agit d’une cithare jouée avec les doigts à la manière d’une harpe à plat et faisant partie d’une famille d’instruments des pays baltes.
Le répertoire d’Anna-Liisa Eller s’étend des musiques anciennes aux musiques contemporaines écrites ou improvisées. Il va sans dire qu’à instrument rare, sonorités rares. Ce moment sera celui de l’oreille surprise, de l’étonnement et de la découverte.

Programme :

En cours


17h00 – Ensemble This Ensemble That (Suisse)

Troisième concert

[ Eglise de Domeyrot ]

Ensemble This Ensemble That

Programme :

Michael Pisaro (*1961) : Hearing Metal 3 (2010/2011)

Il est demandé à 12 volontaires non musicien·ne·s de participer à ce concert. Une répétition aura lieu auparavant. INSCRIVEZ-VOUS !

Brian Archinal, Victor Barceló, Miguel Angel Garcia Martin, Bastian Pfefferli + 12 volontaires.


20h00 – Fluxus

Pièces participatives

[ Chapiteau ]

Art is Obsolete

Dernier moment consacré au mouvement Fluxus, après diverses actions parsemées tout au long de ces trois jours. Toute une série de pièces « musicales », pièces « performances » pour rappeler que « L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art » (Robert Filliou).

Pour cette performance et celles qui égrèneront les trois jours du festival, des volontaires sont appelé·e·s à participer et à travailler sous la direction de Fabrice Charles. INSCRIVEZ-VOUS !

Fabrice Charles et des volontaires.


21h00 – Manquab (France)

le bal !

[ Chapiteau ]

Bal

Renouant avec la toute première édition du festival, le bal cette année fait la part belle à la musique traditionnelle, revisitée et actualisée par un tout nouveau quatuor dont les membres ont une longue proximité avec ces musiques à danser et l’esprit de fête qui va avec. Dansons !

Pauline Floury, Fabien Bernard, Sébastien Daubord, Séverin Valière