Jeudi 19 août 2021

Pré-programme (date, lieu et horaire sujets à changement)

14h30 – Ouverture du festival

L’équipe du festival reçoit le public, les organismes de soutien et les élus

[ Chapiteau ]

16h00 – Alexandre Chanoine (France)

[ Eglise de Saint-Silvain-sous-Toulx ]

Alexandre Chanoine

Depuis la première édition du festival, le concert ou la performance qui ouvrent le ban sont conçus comme des glissements. Glissement du sens vers le son, glissement du quotidien vers la poésie ou vers la poésie du quotidien… Cela passe par les objets détournés de leur usage habituel pour devenir instrument, par les nouvelles lutheries, par les instruments rares, ou encore par le jeu avec la langue.
Cette année, la rencontre est minérale avec l’artiste Alexandre Chanoine qui brouille toute distinction entre musique et art sonore. Il fabrique des objets de pierre qu’il manipule, à la fois sculptures, jouets et instruments. La pierre ramène à des temps anciens, très anciens, sans mémoire d’homme. Son poids est comme proportionnel à son âge. Alexandre Chanoine nous invite à entendre le chant de l’érosion.


17h30 – Ensemble This Ensemble That (Suisse)

Premier concert

[ Chapiteau ]

Ensemble This Ensemble That

Le fil rouge est tenu cette année par Ensemble This Ensemble That, un groupe de quatre percussionnistes basés en Suisse mais venant de différents points du monde. Le groupe se consacre essentiellement au développement de performances multimedia pour percussion. Ils ont collaboré entre autres avec des artistes comme Zimoun, Julian Sartorius, Myriam Bleu, Strotter Inst. Lê Quan Ninh, Marko Ciciliani, Jürg Frey et Michael Maierhof.

Programme :

Fabrizio Di Salvo (*1981, CH) : 21 Percutiens (2020) pour 4 tambourins amplifiés (Création)

Jürg Frey (*1953, CH) : Toucher l’air (2019)

Hannes Seidl (*1977, D): Mixtape » (2013) pour 4 mélangeurs sans signal d’entrée.

Brian Archinal, Victor Barceló, Miguel Angel Garcia Martin, Bastian Pfefferli


21h00 – Ying-Hsueh Chen (Taiwan/Danemark)

Percussion solo

[ La Spouze ]

Ying-Hsueh Chen

La percussionniste Ying-Hsueh Chen est née à Taiwan dans une scierie dont le bruit, selon elle, l’a prédisposée à apprécier les effets de dissonances et les rythmes irréguliers.
Basée à Copenhague depuis 2006 et musicienne polyvalente, elle donne beaucoup de concerts en solo et organise des rencontres avec des artistes de différentes cultures sous le nom paradoxal de « Modernisme Ancestral » au cours desquelles elle invite à une expérience sonore primordiale, quand l’écriture d’avant-garde rejoint une forme de rituel immémorial. Son art réside dans une énergie brute associée à une extraordinaire précision.


22h30 – Julien Desprez (France)

Acapulco Redux

[ Chapiteau ]

Julien Desprez

La guitare électrique, instrument roi du rock, a une place particulière au festival le Bruit de la Musique. Cet instrument y a été entendu joué de manières fort différentes déjà respectivement par Andy Moor, Christelle Séry et Nina Garcia. Cette année, Julien Desprez propose « Acapulco Redux », où la guitare électrique est intimement liée à un jeu de lumières minimaliste et incisif, accentuant l’alternance d’apparition et de disparition brutales du son dans un effet de stroboscope irrégulier et imprévisible…

Production: La Muse en Circuit – Centre national de création musicale. Coproduction: Collectif Coax— Compagnie Nationale, La Dynamo de Banlieues Bleues