Jeudi 16 août 2018

Pré-programme sous réserve de changement de date et de lieu ]

111 cyclistes (!) volontaires sont nécessaires pour les besoins de la joyeuse pièce de Mauricio Kagel « Eine Brise » prévue le dernier jour du festival.
N’hésitez pas à nous contacter pour tous renseignements concernant votre participation éventuelle à ce projet.
Inscrivez-vous !

15h00 – Ouverture du festival

L’équipe du festival reçoit le public, les organismes de soutien et les élus

[ Chapiteau ]
Ninh annonce l'ouverture du festival au son du tambour photo © Gérard Rouy

Ninh annonce l’ouverture du festival au son du tambour
photo © Gérard Rouy

Suivi par un pot d’ouverture servi au bar du festival, une petite introduction en forme de bienvenue sur les enjeux, les fondements et le programme de cette sixième édition. Chaque intervenant (programmateurs, animateurs, financeurs, élus, etc.) donnera son point de vue complémentaire sur cet événement artistique à la fois simple et singulier. Que vivent les musiques nouvelles en milieu rural !


16h00 – Christoph Schiller (Allemagne)

Spinet

[ Eglise de Saint-Silvain-sous-Toulx ]

Christoph Schiller

Pour préparer l’oreille à tout ce qui va suivre durant le festival, rien de tel qu’une délicate musique acoustique où silences et sons s’égrènent avec simplicité prenant place dans l’espace et le révélant par trouées, se propageant jusqu’à notre attention, transportant toute une poésie de l’émergence et de l’effacement. Christoph Schiller joue d’une épinette, instrument de la famille des clavecins avec lequel il invite à une écoute recueillie, laissant à entendre une infinité de petits détails issus des cordes tout à tour pincées, frappées ou excitées par le biais d’un petit électro-aimant.

A noter le splendide enregistrement paru en 2016 sur l’étiquette Wandelweiser Records : Spinet


17h30 – Ensemble U: (Estonie)

Musique contemporaine

[ Eglise de Domeyrot ]

Ensemble U:

C’est à l’Ensemble U: qu’incombe cette année le fil rouge qui se déroulera sur trois concerts répartis sur les trois jours du festival.
Il est actuellement l’ensemble de musique contemporaine le plus actif et le plus renommé d’Estonie. Il se dévoue aussi bien pour des musiques exigeantes – mais toujours jouées sans chef d’orchestre – que pour les idées expérimentales et la sensibilité au monde sonore. Il a joué dans de très nombreux festivals à travers le monde.

Programme
Jüri Reinvere The Minutes (2005)
Páll Ragnar Pállson Lucidity (2017) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, piano et percussion
Tatjana Kozlova-Johannes Nurgad (2017) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, piano, percussion et guitares électriques
Vykintas Baltakas Smokey Arnold (2015) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano


19h00 – Repas


21h00 – Anne-Julie Rollet & Anne-Laure Pigache (France)

Parlophonie

[ La Spouze ]

Parlophonie

Performance voix et traitement pour orchestre de transitors radio

Anne-Julie Rollet : diffusion radios, traitement, Revox
Anne-Laure Pigache : voix

Parlophonie joue avec l’univers radiophonique. Or la radio est faite d’évocations multiples et de paradoxes. Elle est à la fois une voix diffusée sur des dizaines de kilomètres pour des milliers de personnes et elle est la voix de l’intime que l’on écoute dans les moments où l’on est seul, dans sa cuisine, sa voiture, sa salle de bain… comme si elle n’était prononcée que pour soi, allant même jusqu’à croire qu’il s’agit d’une voix dans sa tête. Cette voix prend l’allure d’un flux, d’un robinet intarissable qu’on peut ouvrir à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Parlophonie explore ce flux sonore, ce flux de parole dont l’écoute varie et s’attarde sur la musicalité de la voix, les rebonds, les éclats. La radio est aussi faite de bruits, de souffles, de brouillages et d’aléas. Le duo pousse à l’extrême la plasticité de la parole et l’aléatoire de la radio.


22h30 – Mathieu Chamagne (France)

Mathieu Chamagne & le club d’astronomie de Limoges A.D.A.E.S

[ Parc du Château de la Roche ]

Mathieu Chamagne

Rencontre inédite et presque fortuite entre le club d’astronomie de Limoges, l’ADAES et l’artiste sonore Mathieu Chamagne, qui mêle images de synthèse et sons, univers 3D et son binaural, invitant le public à une expérience sensorielle première pourtant issue d’un détour par la technologie et les algorithmes. Des images du ciel provenant en direct d’un télescope posé dans le parc du château de La Roche fourniront la matière première travaillée sur le champ.
Ce spectacle sera suivi par une séance d’astronomie proposée par l’ADAES permettant d’observer quelques objets célestes.