Jeudi 17 août 2017

Pré-programme sujet à changement d’horaire, de lieu ou de date
Visuel et texte de présentation à venir

15h00 – Ouverture du festival

L’équipe du festival reçoit le public, les organismes de soutien et les élus

[ Chapiteau ]

Tout ce que vous voulez savoir sur le programme sans oser le demander


16h00 – Sébastien Lespinasse (France)

Poésie sonore

[ Eglise de Saint-Silvain-sous-Toulx ]

Sébastien Lespinasse

Écouter et regarder Sébastien Lespinasse en lecture performée, c’est assister à une symphonie verbale, à une danse du corps des mots, regarder ces mots faire sons de tous sens, exploser en réjouir des sens, et nous mener dans l’histoire littéraire ; il est à lui seul une somme réussie de voix littéraires joyeusement accumulées en une voix, et ses pneumas-poèmes forment un mélange d’esprit (ses voix littéraires intérieures) et de souffle (la libération de l’accumulation interne) ; ses lectures publiques deviennent des projections formidables de son plaisir aux langages. (Jean-Pascal Dubost)


17h30 – Nadia Léna & Lionel Marchetti (France)

Musique concrète et électronique

[ Parc du Château de la Roche ]

Lionel Marchetti

Rencontre inédite entre la creusoise Nadia Lena et le lyonnais Lionel Marchetti. (présentation à suivre)


19h00 – Repas


20h30 – Laurent Bigot (France)

Le Petit Cirque de Laurent Bigot

[ La Spouze ]

b_1_q_0_p_0-1

« Le Petit Cirque » est un objet sonore complexe, fait de bois, de plastique, de fils, de ressorts et de fragilité. Un souffle peut le mettre en vibration. Douze petits micros vont puiser dans son corps de multiples ressources.
« Le Petit Cirque » est un cirque. La manipulation en est périlleuse, le danger de la chute toujours présent.
Il est cirque sonore, comme le théâtre peut être musical. Il est aussi théâtre d’objets.
« Le Petit Cirque », tout fait de bricoles, de récupe, de gadgets à trois sous, ne repose pas pour autant sur l’anecdotique. Le son va chercher ses sources dans des données scéniques. L’action nourrit le son, le son détourne l’action. Improvisation, hasard des mécaniques.


21h30 – Konk Pack (Angleterre, Autriche)

Tim Hodgkinson, Thomas Lehn, Roger Turner

[ Chapiteau ]

Konk_Pack_WEB

Konk Pack réunit trois figures majeures de la musique nouvelle. Depuis plus de quinze ans ce groupe a stupéfié le public des festivals et des concerts à travers le monde par son énergie pure et son interaction ultra-rapide.
Depuis 1997, Konk Pack s’est produit régulièrement dans toute l’Europe, aux Etats-Unis et a été décrit par le magazine anglais The Wire comme « l’un des plus excitants groupes d’improvisation au monde ». Le groupe a sorti cinq albums et a joué dans des festivals importants de Vancouver à Belgrade. La musique que chacun joue individuellement est une raison suffisante pour s’intéresser à ce trio, mais la musique qu’ils jouent ensemble laisse le public à la fois médusé et inspiré.