Quoi ?

Le festival, ce sont quelques idées simples et quelques propositions :

Partager des moments d’écoute
Mettre en présence des musiques et des artistes plus rares que les autres
Inviter à cultiver le goût d’être surpris
Retrouver les sensations premières et oubliées que procurent le phénomène sonore
Imaginer des enjambées entre nature et culture
Soulever le voile des habitudes
Choisir d’être étonné par l’inconnu plutôt que d’en douter
Faire l’expérience de ce qui n’est pas répété à l’envi
Pratiquer par soi-même pour se rendre compte
Faire l’expérience des agissements du son d’instant en instant
Ecouter avec ses oreilles bien plus qu’avec sa mémoire
Accepter de n’avoir rien à comprendre et de ne rien reconnaître
Et surtout :
Sourire à l’imprévisible…


La programmation du festival suit un certain nombre de contraintes et de principes :

1. Le festival n’est pas un festival de copains…
2. Equilibre entre artistes femmes et artistes hommes
3. Equilibre entre propositions basées sur l’écrit et propositions basées sur l’improvisation
4. Equilibre entre propositions acoustiques et propositions basées sur l’électronique ou mixtes
5. Equilibre entre dynamiques faibles et dynamiques fortes
6. Equilibre entre jeunes artistes et artistes de longue expérience
7. Liens entre musique et autres media (vidéo, cinéma, danse, performance, etc.)