Association Ryoanji | contemporary artistic creation
association RYOANJI
contemporary artistic creation
FR | EN
Navigation
23 April 2011 - 20:00 @ Ecole Nationale Supérieure d'Art - Aubusson (France)
a bruit secret [concerts]
a bruit secret [concerts] #14
#14
new pieces
To be translated :
Au programme de ce concert, deux œuvres spécialement écrites en 2010 par Steffen Krebber et Jean-Christophe Feldhandler pour l’ensemble]h[iatus au grand complet, entourées d’œuvres à peine moins récentes de Steffen Krebber et Peter Jakober. Musique tour à tour retenue, subtile et fiévreuse, alliant sonorités acoustiques recherchées et sons électroniques.

De Grands Z de Jean-Christophe Feldandler est une autre commande de l'ensemble]h[iatus. Le travail de ce compositeur est emblématique d’une ouverture aux courants de la musique d’aujourd’hui, puisant ses sources aussi bien dans l’histoire de la musique savante occidentale (Obscurités pour quatuor à cordes et récitant, 1998) que dans le roman noir américain et le free jazz (Snafu, pour 4 percussionnistes, un batteur et un tromboniste, 2000) ou bien encore dans la musique traditionnelle japonaise (Chemins Propices pour 4 percussionnistes, 2004) ou dans la musique spectrale (Elargissement de Ciel pour ensemble et électroniques, 2001). N’hésitant pas à entrechoquer les atmosphères, à faire se rencontrer des univers lointains et à mélanger des instruments aussi divers qu’un piano, un steel drum, un mélodica, une guitare électrique et des bouteilles en plastiques (D’une Lumière, pour 4 percussionnistes, 1999) ou une scie musicale, un orgue Hammond, une guimbarde, un ordinateur, une batterie rock, etc. (Snafu, ibid.), le monde sonore de Jean-Christophe Feldhandler est d’une richesse extraordinaire, se jouant des hiérarchies entre les musiques et les instruments utilisés, suivant en cela la leçon de John Cage pour qui «les coquillages d’Australie sont aussi musicaux que des violons».
Il s’agit pourtant d’une démarche amoureuse envers la musique, celle-ci pouvant prendre des formes si diverses surtout depuis que nous pouvons entendre à travers les enregistrements, à travers les concerts mais aussi à travers les nouveaux moyens de communication, tellement de musiques et de rapports au sonore, tellement d’expressions et de matériaux vibratoires. Il y a à la fois de la jubilation et du recueillement dans la musique de ce compositeur, dans ce double mouvement qui permet à la fois la joie et la gravité, à la fois la recherche et l’affirmation, à la fois la citation et la nouveauté. (Lê Quan Ninh)
ensemble]h[iatus
Martine Altenburger, Tiziana Bertoncini, Isabelle Duthoit, Carl Ludwig Hübsch, Géraldine Keller, Lê Quan Ninh, Thomas Lehn, Thierry Madiot, Angelika Sheridan

program :

Nichtsattrappen 0'04'' (2010) by Steffen Krebber
Mehr, ein Wenig (2008) by Peter Jakober
improvisations by ensemble]h[iatus
De Grands Z (2010) by Jean-Christophe Feldhandler
next