Association Ryoanji | contemporary artistic creation
association RYOANJI
contemporary artistic creation
FR | EN
Navigation
19 December 2013 - 20:00 @ Akademie Schloss Solitude - Stuttgart (Germany)
 mathématiques sensibles
mathématiques sensibles
end of residence concert
To be translated :
L'ensemble]h[iatus est en résidence à l'Akademie Schloss Solitude de Stuttgart pour des répétitions visant à préparer son premier CD qui sera consacré aux œuvres du compositeur autrichien Peter Jakober - dont Beneden créé en 2010 - et à des improvisations.
Utilisant les mathématiques pour "monter" formellement ses œuvres, et spécialement pour lui permettre de déployer de complexes systèmes de synchronisation et de désynchronisation, Peter Jakober vit pourtant le matériau sonore de l'intérieur, possédé comme par une hyper-sensibilité à ses vibrations d'autant plus si celles-ci sont portées par de multiples pulsations différentielles. Il y a comme de la transe dans la musique de ce jeune compositeur, mais toujours perturbée ou augmentée par la superposition de plusieurs temporalités, par le jeu de glissements définitifs et par l'apparition à la fois intempestive et juste de nouvelles couleurs sonores. On ne saurait pourtant découvrir à l'écoute les chiffres qui soutiennent et maintiennent ensemble les éléments de chacune de ses œuvres parce qu'on est pris par la nécessité d'un engagement physique total, où le corps fait naître l'urgence d'un souffle premier.
De manière plus ludique peut-être, dans le constat étonné de la banalité, la musique sonore et visuelle de Jennifer Walshe semble faire apparaître la structure mathématique de situations souvent quotidiennes par la décomposition de celles-ci en ses propres éléments. Mais plutôt que d'égrener une liste rassurante d'événements ainsi répertoriés et malgré leur implacable enchaînement dans le temps régulier de l'horloge, Jennifer Walshe révèle une sensibilité à l'incongruité et au dérapage mais aussi aux gestes les plus insignifiants en apparence, presque compulsifs, qui semblent porter pourtant un langage essentiel auquel souvent nous restons sourds.
Lê Quan Ninh
ensemble]h[iatus
Martine Altenburger, Tiziana Bertoncini, Isabelle Duthoit, Carl Ludwig Hübsch, Géraldine Keller, Lê Quan Ninh, Thomas Lehn, matthias muche, Angelika Sheridan

program :

weit beisammen (2010) by Peter Jakober
wash me whiter than snow (2013) by jennifer walshe
Mehr, ein Wenig (2008) by Peter Jakober
improvisations by ensemble]h[iatus
Beneden (2009) by Peter Jakober
next event