Association Ryoanji | contemporary artistic creation
association RYOANJI
contemporary artistic creation
FR | EN
Navigation
7 April 2013 - 17:00 @ festival hors sol - sérilhac (France)
le bruissement du temps
le bruissement du temps #2.2
#2.2
cello solo : from bach to xenakis
To be translated :
Le violoncelle est amplement associé à la musique romantique. On dit que son timbre est au plus proche de la voix humaine. Il est bien sûr aussi associé aux fabuleuses Suites de Johann Sebastian Bach dont on entendra la deuxième lors de ce concert.
Mais c’est aussi un instrument qui continue d’inspirer les compositeurs d’aujourd’hui, le prêtant à toutes sortes d’explorations, redéfinissant son rôle jusqu’à la rupture d’avec ses habitudes expressives. C’est qu’il présente de riches qualités sonores du fait de sa facture lui permettant d’amplifier et de magnifier de tous petits événements comme de déployer d’amples et épaisses textures. C’est donc à un parcours très contrasté que nous convie la violoncelliste Martine Altenburger, membre de l’ensemble]h[iatus et professeur de Musique Contemporaine au Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Creuse.
En 1985, Helmut Lachenmann écrivait au sujet de Pression : « la pièce a été composée en 1969, en relation avec l'idée d'une « musique concrète instrumentale » dans laquelle les timbres, les intensités, etc., ne résonnent pas de leur propre gré, mais caractérisent, ou encore signalent la situation concrète : on entend avec quelle énergie, et face à quelle résistance se crée un son ou un bruit. Un tel aspect n'advient pas de lui-même et le chemin des habitudes auditives courantes et rodées est barré en quelque sorte en silence. L'ensemble devient une provocation esthétique : la beauté comme refus de l'habitude. »
La Sonate de György Ligeti pour violoncelle seul a été composée en Roumanie, avant l'engagement moderniste du compositeur après son installation à Cologne en 1956. L'écriture est encore très influencée par les compositeurs Bartok et Kodaly. On peut entendre, au cours de cette sonate, la place importante des musiques traditionnelles. Écrite entre 1948 et 1953, elle n'a été créée qu'en 1983 à Paris.
Lê Quan Ninh
Martine Altenburger

program :

sonate n°1 op. 72 (1964) by benjamin britten
sonate (1956) by györgy ligeti
Quatre Récitations pour violoncelle (1980) by Georges Aperghis
Pression (1970) by Helmut Lachenmann
Petals (1988) by Kaija Saariaho
Les mots s'en sont allés... recitativo (1978) by Luciano Berio
suite n°2 BWV 1008 (1720) by johann sebastian bach
kottos (1977) by iannis xenakis
next event